Science Fiction

Publié le par miss link

Science. Fiction.

Science Fiction.

SF

San Francisco

Special effects labs in San Francisco

SF in SF

 

She looked at the sheet of paper. Really science fiction wasn't inspiring her that much. OK, yes, same acronym as San Francisco. But her mind mapping efforts were not going well so far. Maybe the theme is too broad, she thought.

She tried to think. What would she like to write about? Some imaginary future? Some parallel universe? Aliens? Some horror fantastic story?

She took a pen and started.

 

"As the moon got up, on that warm evening of May 2537..."

 

She stopped. Ripped the sheet of paper off the block, crumpled it and threw it in the bin. No. No energy behind this. Too cliché.

She tried again.

 

"Agent 7347 opened the door and stepped into the machine room. His job was to go and repair the part of the spaceship's central engine that had broken down."

She put the pen down and sighed. She was already bored writing it. She couldn't even begin to imagine how boring such a story might be to read. She sighed again. She had to send this assignment tomorrow. She felt the night was going to be long.


 

"Non mais c'est de la science fiction, ce que tu me racontes là!"

"C'est quoi de la science fiction papa?"

"C'est ... bah tu en liras plus tard. Ce que je veux te dire là c'est que tu es en train de me raconter des mensonges, Nicolas!"

"La science fiction c'est des mensonges alors?"

"Euh non, c'est un style littéraire. C'est des histoires qui ne sont pas basées sur la réalité."

"C'est quoi un style littéraire papa?"

"Ne t'écarte pas du sujet Nicolas! Je te vois venir là!"

Nicolas regarda son père d'un air interrogateur.

"Alors, tu m'expliques pourquoi ton pantalon est plein de terre et tu n'as plus ton manteau?"

"Mais, je t'ai dit papa, c'est mamie qui m'a poussé dans la boue et avant je lui ai donné mon manteau pour qu'elle le garde mais... mais... mais... mais..." Nicolas se mit à bégayer tellement il essayait de parler vite.

"Doucement Nicolas"

"Mais elle m'a poussé et je suis tombé et j'ai couru à la maison et j'ai ... snirfl... oublié mon manteau et maintenant je sais pas où il eeeeeeeeeeeeeeeeest..." Nicolas s'effondra en sanglots.

Son père se demanda comment réagir, hésitant entre le gronder ou le consoler.

"Mais enfin, Nicolas, ça fait deux ans que mamie est morte!"

Nicolas s'arrêta net de pleurer, leva le visage vers son père et le regarda, deux grosses larmes au milieu des joues.

"Ca veut dire quoi morte? Tu m'avais dit qu'elle était partie en voyage pour longtemps."

Le père de Nicolas se passa la main sur le visage, se maudissant d'avoir abordé les choses si maladroitement.

Et maintenant, il allait falloir se dépatouiller de cette explication....

Publié dans Ecriture

Commenter cet article