Lost / Perdue

Publié le par miss link

Je regarde à droite, je regarde à gauche. Je me tourne, et regarde derrière moi. Ou est-ce devant? Je ne sais plus d'où je viens, je ne sais pas où je vais. Le paysage est le même de quelque côté que je me tourne. Si seulement le vent était moins froid, si seulement la nuit ne tombait pas.

Je serre mon manteau contre moi. Je me sens si seule, ici, dans cet univers hostile.

Il se met à pleuvoir. Il ne manquait plus que ça. Vais-je trouver un refuge avant la nuit? Et sinon, que vais-je faire.

Je trouve une grosse pierre, je m'assieds. Elle est humide mais ça m'est égal. Quelle différence de toute façon? Je suis perdue. Tout m'est étranger. Tout m'agresse. Je n'entends aucun son, aucun chant d'oiseau, comme si même les animaux avaient déserté cet endroit.

J'ai l'impression d'être arrivée ici comme dans un rêve. Peut-être était-ce un rêve? Peut-être vais-je me réveiller un peu en sueur et en tachycardie, mais tranquille dans mon lit?

Mais non, je me pince et je sens chaque sensation. Je sais que je ne rêve pas. Mais ce paysage me semble à la fois inconnu et familier. Une impression de déjà vu. L'ai-je déjà vu dans un rêve? Un jeu vidéo? Un film?

Une voix me murmure que je suis à l'intérieur de moi. Que ceci est mon paysage intérieur. Hostile, froid, humide, sans direction. Comment ai-je pu me perdre à l'intérieur de moi? Tout me paraît si réel. Il n'y a aucun refuge, aucune maison, juste une nature dangereuse, un ciel qui menace et un vent qui me transperce. C'est ça l'intérieur de moi? Ce n'est pas possible!

 


 

That's it, I am lost. On my right, a forest. On my left, a river. As far as I can see in front of me, there is the river, and the forest. Same thing where I come from. No smoke that could betray a little house in the woods, no sign of any city, town or even village. Does this never end?

When will it stop? Am I being punished for something?

I walk on. It feels like I have been walking forever. Night is threatening to fall. I am getting cold, and scared, and tired. There is no place that would feel hospitable enough for me to stop and get some rest. I have nothing to light a fire, and the forest feels too scary to me to feel comfortable fetching wood in it. Looks like I will have to walk all night long. And already I feel exhausted. Already my feet betray me. I am terrified, and alone.

Publié dans Ecriture

Commenter cet article

Gene 19/02/2010 18:06


Ho! I'm frightened for you! It's a nightmare! LOL! see you soon!


miss link 20/02/2010 14:38


Hehehe thanks Gene! It 's fun to write bright and dark stuff alternately!