Grumpy / Grognon

Publié le par miss link

I wake up and already things are not going well. My head is killing me, I feel almost nauseous, and, oh yes, everything annoys me. Every thought feels as annoying as an itch in the middle of the back, right where you can't reach and scratch.
Dammit I am grumpy.
And my day starts unfolding. Minute after minute of excruciating frustration.
My coffee machine leaks, my shoe laces break, and there is no toothpaste left. I could scream with irritation.
Of course then the bus is late, someone bumps into me as I get into it, and my work folder falls on the floor in the middle of the bus alley. Pages and pages of ultra confidential information exposed to the eyes of bewildered onlookers, and to the mud of the bus floor.
As I finally get into work, I meet my boss in the elevator and she comments about my being late. My secretary is sick, I have piles of files to deal with urgently, scattered on my desk and hers. My lunch appointment forgets about me and I end up having to pay a luxury meal from my own pocket.
As I get home in the evening, my girlfriend shouts at me because I forgot to pick up something important from some store that is now closed. I don't even remember what it is, or in which store it was.
I lock myself in the bathroom and the lock gets stuck so I don't manage to get out on time to prevent my dinner from becoming a small black uneatable rock at the bottom of the oven.
I try to switch on TV to relax a bit with a bag of popcorn, but at that very moment, the power is cut in the whole block.
I go to bed early and shivering because the electric heating doesn't work, obviously, and there starts a long night of insomnia.
AAAAAAAAAURRRGGGHHHHH!!!!!



Il était une fois un petit cochon qui s'appelait Grognon. Il avait cinq ans, était tout rose avec une queue en tire-bouchon, et, eh bien, il était rarement de bonne humeur.
On en avait même oublié si Grognon était le nom que sa maman lui avait donné, ou un surnom récolté à l'école. En tout cas, il lui allait comme un gant.
Il se réveillait le matin et posait toujours le pied gauche en premier sur le sol. Puis, neuf fois sur dix, il se prenait les pieds dans le tapis en se levant, et s'affalait contre le radiateur en jurant. Chaque fois qu'il était au café, le serveur lui renversait une boisson dessus (voire un plateau de boissons), ou lui apportait la mauvaise commande, ou se trompait dans la monnaie. Cela avait le don de l'énerver prodigieusement, et il repartait en maugréant, se jurant de ne jamais remettre les pieds dans cet établissement minable. Il commençait même à arriver à court de cafés dans sa ville, ce qui le rendait d'autant plus mauvais humeur.
L'ennemi juré de Grognon, c'était Joyeux. Le nain de jardin au bonnet rouge et au sourire benêt lui était encore plus insupportable que sa voisine la chouette, qui lui assénait des concepts ridicules de pensée positive à chaqe fois qu'elle le voyait. Comme s'il y avait de quoi être optimiste. Non, non, le monde et la vie étaient tels qu'il y avait plus à en pleurer qu'à en rire.
Je pourrais dire que Grognon mourut grognon et prématurément, et qu'il eut un épitaphe sarcastique sur la misère de la vie sur sa pierre tombale.
Mais en fait non. Il tomba amoureux. Dès que son regard croisa le regard mystérieux et distant de Mademoiselle Fifi, truie danseuse de claquettes pleine de charme. Aux côtés de Mademoiselle Fifi, les couleurs apparurent dans sa vie, et les choses commencèrent à se mettre en place. Fifi lui apprit à observer la nature et à s'émerveiller de la vie.
Il devint même ami avec sa voisine la chouette. Mais pas avec Joyeux. Tout de même, faudrait pas exagérer.

Publié dans Ecriture

Commenter cet article

asawhich 18/03/2010 21:09


Alors que la nuit était tombée le pôvre gars se dis: bon ben va bien falloir qu'j réagisses....do i have to do commentaries in english or in français? the best way to feed my mind... in that false
interrogation would be: what the hell... tanxs!!! very moooouch!!
signé: un petit cochon qui s'ignore.


miss link 19/03/2010 22:53


Hahahaha English or français, c'est égal, il y a des readers in both languages sur ce blog. Tiens c'est marrant de mélanger!!
Thank you for your comment petit cochon qui s'ignore!!! :)