Destiny / Destin

Publié le par miss link

OK back to writing practice.

Destiny.
I hate that word. I don't believe we have a "destiny" like most soothsayers try to let us believe. Something set in stone, written in advance, and that we can't change, as if we were mere puppets in the hands of some God-Puppeteer.
I believe in choice. Destiny doesn't seem to have any element of choice in everything it holds.
I don't like the idea of being part of some kind of prechewed scenario, and being the only one discovering it as I go along, whereas They are all watching and laughing up there.
It is so easy to believe that everything is already decided, and so we are the victims of some kind of higher power who has a very strange and crual sense of humor. Yet believing such a thing means that we have no power. We can do nothing, you see, if it's already made. We can just follow the path that has been traced for us. But no. No.

I like the idea that I chose to be born. That I chose where I was born, and that any decision or choice I make changes my future. I believe I am free to become enlightened or not. To choose a religion as I please, or not. To be spiritual, or not. To grow and feel good, or not. I like the feeling that I am no victim.
That I am responsible for the whole of my life. And as such, that I have the power to create what I choose to.
So Destiny is not the name I would give to myself, a child, or my band.



Destin

Son nom était Destin. Pas Dustin comme l'acteur. Non non. Destin. C'était bien lourd à porter.
Après les quolibets des autres enfants à l'école, les sourires entendus des collègues et les remarques désobligeantes des copines, il avait maintenant du mal à porter ce nom, tout simplement parce qu'il n'arrivait jamais à avoir l'impression d'être libre.
C'était comme s'il s'appelait Chasteté, Charité, Liberté ou autre. Quel fardeau à porter.
Et Destin c'était encore pire. Quoique vraiment Chasteté aussi en fait ça devait être dur...
Mais bon c'est un nom de fille, alors il aurait pas pu le porter. C'était déjà ça.
Mais quand même Destin. Il se demandait de temps en temps ce qui était passé par la tête de ses parents quand ils avaient  choisi son prénom. Il se demandait s'ils avaient eu l'impression qu'il serait un énorme boulet pour eux dans leur vie, ou s'ils avaient juste essayé d'être original, de créer un nouveau prénom sur le modèle de Dustin, et sans se rendre compte de la signification du mot.
"Destin quand même! Comment puis-je avoir le choix de vivre ce que je veux? Suis-je le destin, ou le destin est-il moi?"

Alors il avait décidé d'angliciser son nom, et de ne plus le prononcer que Destinn. Il se demandait d'ailleurs s'il n'allait pas faire les formalités pour en changer l'orthographe. Ca passait mieux avec les filles déjà, c'était un fait.
Qui aurait envie d'être mariée, ou même de sortir, avec Destin? Non, non, trop lourd.

Alors maintenant qu'il arrivait à avoir des aventures, des liaisons, et même un espoir de relation, il commençait à penser aux noms potentiels de ses enfants. Et il avait envie qu'ils aient des noms normaux. Des noms à la mode. Même pas des noms originaux. non. Il en avait soupé de l'originalité.

Publié dans Ecriture

Commenter cet article

Gene 10/02/2010 11:51


I completly agree with you: no destiny! we have to chose what we are! have a nice day!