Cars / Voitures

Publié le par miss link

He looks at us. Assesses us from far.
We have just parked a small 3 year old car in the car park of a car dealer. He is expecting us, gageing what arguments he might use for us. When we get closer to him, he hurries toward us, asking us if he can help us, already rubbing his hands in front of the juicy deal he will close with us. Imagine, two helpless women trying to buy a car. A real godsend!
He talks depth of the boot and storage space, barely mentioning the capacities of the vehicle at all. He talks color and price, nothing about the breaks or speed.
How interesting. He didn't even ask us what we were looking for. He just assumed. He is losing points as we go on, looking at another, and yet another car. At some stage, we look at each other. "I don't feel it here", my friend says.
"Me neither".
And off we are to yet another dealer, meeting yet another salesman with dollar signs in his eyes.
Sigh. This is going to be a long day.



"Bon alors, pour le financement, il va vous falloir 6000 euros d'apport pour avoir les mensualités que vous voulez"
"6000 euros??!!!!!"
"Oui, et nous avons un taux tout à fait préférentiel sur nos crédits!"
"Euh, ah oui? Vous êtes à quel taux?"
"Hum, comme je vous l'ai dit, c'est un taux défiant toute concurrence."
"Euh ah bon mais quand même 6000 euros"
"Oui mais vos mensualités restent basses comme ça, et vous avez l'assurance du crédit compris!"
"Bon ben on va y réfléchir, et ..."
"Ah au fait, il y a un petit souci à propos de la voiture que vous rendez en leasing"
"Euh, ah bon? Je croyais qu'on était d'accord sur le prix de reprise, vous aviez bien dit..."
"Oui oui, mais en fait, il y a des égratignures, et les pneus à changer et j'en passe. En fait, il y a 1000 euros de réparations à faire, au bas mot."
"1000 euros?!?!?" Nous tombons des nues.
"Oui, et en plus la valeur de la voiture baisse en mai, vous comprenez, alors nous avons un problème."
"Mais comment ça? Vous vous étiez engagés sur le prix de reprise, non?"
"Oui, non, bien sûr, mais il ne s'agit pas de ça, vous comprenez, blablablablablablablablablabla"

Pffff. C'est quand même incroyable comment des concessionnaires apparemment irréprochables deviennent des requins sans scrupules à l'approche de deux femmes qui viennent acheter une voiture. Enfin. Celui-ci n'aura pas notre argent du coup. Et toc. Non mais quand même...

Publié dans Ecriture

Commenter cet article